Demande de censure par l’OSE

Les discussions sur Swisscommunity ne sont pas republiables.

Comme la plupart de nos lecteurs ne sont pas contributeurs ni lecteurs de Swisscommunity (rien d’étonnant à celà, vu que les chiffres sont édifiants : )

    700 000 suisses dans le monde
    170 000 en France
    1000 au grand maximum adhérents indirects UASF et OSE
   
   34 000 membres enregistrés sur Swisscommunity
   4 000 actifs ( lecture) ces derniers deux mois
   15 ou 20 au maximum qui écrivent, y compris les membres du CSE et les modérateurs  

nous avions pensé utile de porter certains des fils, notamment ceux concernant la communauté suisse de France, et notamment ceux qui appelaient les gens satisfaits du système actuel à se manifester.

Ceci n’est visiblement pas du goût de l’OSE qui nous impose de censurer cette publication. (cf infra)

Nous procédons donc à la censure immédiate de ces fils, et regrettons que une fois de plus, le débat contradictoire ne soit pas du goût de tout le monde. C’est d’ailleurs assez amusant. Par souci du contradictoire, nous nous efforcions de publier aussi la position de l’OSE. C’est elle qui nous demande de retirer sa position. Ce n’est plus le droit de réponse, c’est le droit de non réponse.  

Ceci dit, l’OSE, organisation privée que le parlement refuse intelligemment d’inscrire dans la LsEtr est dans son bon droit, donc elle peut parfaitement décider de rester entre soi.

En revanche elle n’a nullement qualité à représenter  les 700 000 citoyens au nom de qui elle parle sans  droit ni titre.

Ph Alliaume  

Monsieur

 Nous avons constaté que vous avez partagé du contenu qui est paru dans la zone des membres de SwissCommunity.org sur le site http://www.suissemagazine.com/sites/smblog/dotclear/index.php?post/2014/09/14/La-d%C3%A9mocratie-vue-par-les-membres-du-CSE

La protection des données des membres et des utilisateurs est primordiale pour l’OSE et nous nous tenons formellement à la législation suisse en matière de protection des données. La publication de contenu de la zone protégée par un membre constitue une violation grave des conditions générales.  

 Nous vous demandons de supprimerjusqu’à ce soir au plus tard tout contenu acquis par accès non autorisé sur le sitehttp://www.suissemagazine.com/sites/smblog,